Composition


Le chrome est issu du minéral de chromite dont il est extrait par chauffage en présence d'aluminium ou de silicium. La matière ainsi obtenue  qui est en fait de l'oxyde de chrome peut ensuite être utilisée dans le cadre de plusieurs processus industriels modernes. Il s'agit principalement de l'incorporation à d'autres métaux ou du chromage par électrolyse dur ou décoratif.


Si le chrome à longtemps eu une utilisation principalement décorative et ce particulièrement dans l'industrie automobile des trente glorieuses la situation de nos jours a beaucoup évoluée. Il est toujours présent mais cette fois ce n'est plus sur les pare-chocs ou les pièces purement décoratives mais dans la structure même des aciers et au cœur des moteurs avec le chromage dur.


En effet le chrome est dorénavant et pour plus de quatre-vingt pour cent de sa production mondiale devenue une matière première pour l'industrie lourde métallurgique et particulièrement la fabrication de l'inox.


Il est une composante irremplaçable pour la production des aciers inoxydable plus simplement  appelés inox. L'industrie lourde utilise ainsi une propriété de ce métal connue depuis des millénaires, sa capacité de résistance extrême à la corrosion. Il n'est pas étonnant que la Chine qui est l'un des principaux producteurs métallurgiques au monde soit aussi le premier pays consommateur de chrome. Son utilisation est aussi courante pour la production d'alliage de métaux hautement spécialisés qui sont qualifiés d'aciers techniques ou spéciaux et produits en petites quantités pour des usages industriels et scientifiques très précis. On trouve notamment dans cette famille les aciers inoxydables pour milieu entrainant une corrosion sévère ou spécialement adaptes aux centrales nucléaires ( www.thyssenfrance.com/ )


Une autre propriété de cette matière est pleinement exploitée dans l'industrie contemporaine. Le chrome possède est effet la capacité de réduire de quarante pour cent les forces de frottement  des pièces mécaniques et donc de jouer de manière très importante sur leur usure. Une pièce traitée en chromage dur et bien lubrifiée atteint une longévité très importante.


L'amélioration mécanique de pièces mobiles en particulier dans les moteurs consiste a déposer une couche épaisse de chrome sur ces parties afin d'améliorer très notablement leur résistance au frottement mécanique et donc à l'usure ; c'est le chromage dur. Il s'agit d’un processus industriel de chromage extrêmement résistant  le différencie du processus purement décoratif. Le dur et le décoratif utilisent tous les deux le principe de l'électrolyse pour déposer la couche de chrome mais ce qui les différencie c'est l’épaisseur de la couche de métal déposé. Un exemple de chromage dur est celui des chemises de moteur de toutes les voitures ; quelle résistance en effet !


L'application moderne du chrome qui concerne plus particulièrement l'utilisateur occasionnel comme le particulier collectionneur de voitures ou de motos c'est le chromage décoratif. Si vous êtes à la recherche d'une solution pour l'entretien ou la remise en état de vos pièces chromées consultez la rubrique le chromage de vos pièces. Cette rubrique vise à vous permettre de faire l'acquisition en ligne de tous les produits liés au chromage décoratif et à la mise en valeur des chromes. Vous trouverez aussi les coordonnées de nombreuses entreprises intervenant dans le domaine du chromage décoratif.


On a du mal à imaginer le chrome comme un métal a part entière puisque on a l'habitude de le voir utilise en très fines couches ou sous forme de peinture en pot ou en bombe , donc sous une forme relativement liquide. Pourtant le chrome est bien un élément chimique de type métallique. Il est classe dans la catégorie des métaux de transition.


Le chrome a pour symbole chimique les lettres CR et pour numéro atomique le chiffre 24 donnant CR24. Ce métal tire son nom du Grec ancien khrôma du fait de ses composantes colorées. Il est inoxydable à l'air et fond à une température très élevée proche de 1900 degrés.


Le chrome est un métal de transition connu et utilise depuis des temps immémoriaux. Il est  en particulier apprécié pour ces qualités anticorrosives et de protection des métaux. Dans l'antiquité il était utilisé pour protéger  les matières qui confectionnaient les armes comme le bronze pour limiter leur corrosion. 


On retrouve des traces de ce métal appliqué sur des pointes de flèches et la lame des épées retrouvées par les archéologues sur des sites remontant à l'empereur QUIN qui régnait en Chine au III siècle avant JC ce qui leur a permis de résister aux dégradations de l'enfouissement pendant des millénaires.


Grace à ce traitement, qui est une sorte de chromage primitif le bronze constituant ces armes a été totalement protège des outrages du temps.


A l'époque moderne il a été "découvert" par Nicolas Louis Vauquelin (1763-1829). Nous ferons connaissance avec l'inventeur du chrome et l'histoire de sa découverte dans la rubrique "histoire du chrome".


Suite à cette découverte et à la prise de conscience de l'intérêt économique et industriel de ce métal l'exploitation des mines de chrome s'est fortement développé dans le monde entier. Nous verrons dans la rubrique "marche mondial du chrome " les zones de production et l’importance de la marche de ce minéral.


Le chrome a connu des heures de gloire au moment de la révolution industrielle et particulièrement du développement de l'automobile et de la moto. De par sa résistance et son éclat il a contribué à la popularité de véhicules de légende. Le véritable apogée du chrome a sans doute été les sixties en Europe mais surtout aux états unis avec des véhicules de légende débordant véritablement de chrome. Aujourd’hui les collectionneurs de voitures anciennes et les amateurs de motos chopper sont des grands consommateurs de chrome. Nous découvrirons ces véhicules de rêve dans la rubrique " la belle époque du chrome".


Cet usage de protection et d'embellissement des métaux est donc depuis des millénaires la fonction première du chrome. On retrouve cette fonction inchangée aujourd'hui aussi bien dans l'automobile que l'industrie .Certes les voitures modernes ont extrêmement limité l'usage du chrome sans doute pour des raisons de cout. C'est un peu moins vrai pour les deux roues qui perpétuent un peu plus la tradition du chromage. L’industrie utilise quand a elle le chrome pour ses propriétés mécaniques de résistance à l'usure des pièces.  C'est ce que nous verrons en détails dans la rubrique "les applications modernes du chromage ".


Si vous êtes un particulier qui désire faire chromer une pièce il est possible d'utiliser de nombreuses techniques. Parmi ces procédés nous trouvons principalement les peintures au chrome et le chromage à chaud. 

 

composition