Chrome

 

On a du mal à imaginer le chrome  comme un métal à part entière puisque on a l'habitude de le voir utilise en très fines couches ou sous forme de peinture en pot ou en bombe, donc sous une forme relativement liquide. Pourtant c'est bien un élément chimique de type métallique. Il est classe dans la catégorie des métaux de transition.


Il a pour symbole chimique les lettres CR et pour numéro atomique le chiffre 24 donnant CR24. Ce métal tire son nom du Grec ancien khrôma du fait de ses composantes colorées. Il est inoxydable à l'air et fond à une température très élevée proche de 1900 degrés.


C'est un métal de transition connu et utilise depuis des temps immémoriaux. Il est  en particulier apprécie pour ces qualités anticorrosive et de protection des métaux. Dans l'antiquité il était utilisé pour protéger  les matières qui confectionnaient les armes comme le bronze pour limiter leur corrosion.


On retrouve des traces de ce métal appliqué sur des pointes de flèches et la lame des épées retrouvées par les archéologues sur des sites remontant à l'empereur QUIN qui régnait en Chine au III siècle avant JC ce qui leur a permis de résister aux dégradations de l'enfouissement pendant des millénaires.


Grace à ce traitement, qui est une sorte de chromage primitif le bronze constituant ces armes a été totalement protégé des outrages du temps.


A l'époque moderne il a été "découvert" par Nicolas Louis Vauquelin (1763-1829). Nous ferons connaissance avec l'inventeur du chrome  et l'histoire de sa découverte dans la rubrique "histoire du chrome  ".


Suite à cette découverte et à la prise de conscience de l'intérêt économique et industriel de ce métal l'exploitation des mines de chrome  s'est fortement développée dans le monde entier. Nous verrons dans la rubrique "marche mondial du chrome  " les zones de production et l’importance de la marche de ce minéral.


Ce métal a connu des heures de gloire au moment de la révolution industrielle et particulièrement du développement de l'automobile et de la moto. De par sa résistance et son éclat il a contribué à la popularité de véhicules de légende. La véritable apogée du chrome  a sans doute été les sixties en Europe mais surtout aux états unis avec des véhicules de légende débordant véritablement du chrome. Aujourd’hui les collectionneurs de voitures anciennes et les amateurs de motos chopper sont des grands consommateurs de chrome. Nous découvrirons ces véhicules de rêve dans la rubrique " la belle époque du chrome".


Cet usage de protection et d'embellissement des métaux est donc depuis des millénaires la fonction première du chrome. On retrouve cette fonction inchangée aujourd'hui aussi bien dans l'automobile que l'industrie .Certes les voitures modernes ont extrêmement limité l'usage du chrome  sans doute pour des raisons de cout. C'est un peu moins vrai pour les deux roues qui perpétuent un peu plus la tradition du chromage. L’industrie utilise quand a elle le chrome  pour ses propriétés mécaniques de résistance à l'usure des pièces.  C'est ce que nous verrons en détails dans la rubrique "les applications modernes du chromage ".


Si vous êtes un particulier qui désire faire chromer une pièce il est possible d'utiliser de nombreuses techniques. Parmi ces procédés nous trouvons principalement les peintures au chrome  et le chromage à chaud. 

ENTRETIEN

Chrome

COMPOSITION

Chrome

HISTORIQUE

Chrome

I.N VAUQUELIN

Chrome

CONTACT

Chrome